Interview de la semaine : Emmanuel PLANQUE !

em planque site web

Le CREPS de Poitiers a reçu la visite cette semaine d’Emmanuel PLANQUE, entraîneur national de la Fédération Française de Tennis, auprès de Lucas Pouille (77e joueur mondial), ancien membre du Pôle France de Poitiers de 2006 à 2009. Une interview privilégiée avec cet acteur de l’ombre du tennis français :

 

Dans quel cadre êtes-vous venu au CREPS de Poitiers ?

J’ai beaucoup échangé avec Olivier Soulès (responsable du Centre Unique de Tennis de Poitiers, ndlr) sur la possibilité d’une éventuelle venue et Lucas ayant joué la finale du tournoi Challenger de Mouilleron Le Captif (85) hier, je me suis dit que c’était l’occasion de venir.

Je suis d’ailleurs très content d’être ici, car Poitiers est le berceau de la formation des joueurs de tennis à la fédération, avec beaucoup de joueurs passés par le CREPS qui sont devenus par la suite des joueurs de Coupe Davis, des vainqueurs de grands tournois, des membres du Top 10 …

 

Pouvez-vous nous parler de votre collaboration avec Lucas Pouille ?

Cela va faire maintenant plus de trois ans que j’entraîne Lucas. Il était champion de France junior lors de notre rencontre en septembre 2012. Aujourd’hui, il est en train de franchir les différentes étapes qui vont le mener au plus haut niveau. Il a commencé par gagner des tournois futurs puis des challengers. Il est rentré dans les 500 meilleurs joueurs mondiaux, les 300, les 200 puis les 100 meilleurs. Aujourd’hui il n’est plus très loin des 50 premiers, nous travaillons pour ça, il est déterminé à atteindre le plus haut niveau d’excellence.

 

Quels sont les objectifs de Lucas pour l’année 2016 ?

La saison vient de se terminer avec les Internationaux de Vendée, donc nous allons concéder une période de vacances. L’objectif à la reprise sera d’atteindre le Top 50 mondial, ce qui passe par différentes étapes comme gagner des tournois supérieurs et peut-être être appelé par le nouveau capitaine de Coupe Davis … (sourires), pour poursuivre son apprentissage du haut niveau.

 

Quel est le message que vous souhaitez faire passer aux jeunes du Pôle France ?

Ce sont tout d’abord les entraîneurs du centre les principaux messagers, car ils font un travail remarquable avec ces jeunes. Pour tout vous dire je suis impressionné par la qualité des pensionnaires que je trouve vraiment bons, pas seulement dans le niveau de jeu mais aussi dans l’état d’esprit. Ce sont de vrais sportifs, avec de vraies valeurs, une rigueur et une discipline certaine. A ce titre là, je suis vraiment impressionné, car ce sont des joueurs de 2003, de jeunes joueurs et déjà dans un projet d’accession vers le haut niveau et le tennis professionnel.

 

Quels conseils leurs donneriez-vous ?

Eh bien de transformer ce rêve en réalité ! Cela passe par un certain nombre de points de passage, notamment la permanence du travail, la constance, la détermination et la confiance (développer par le travail). Ils doivent aussi apprendre que malgré les défaites qui arrivent dans une carrière, parfois cinglantes et décevantes, il y a aussi des moments passionnants avec des victoires, donc il faut rester confiant et constant dans leur investissement, être imperméables à toutes ces perturbations ! Ce qui leur permettra de travailler et de continuer à prendre du plaisir et de ne pas être trop affecté par la déception …

Ces notions de plaisir et de développement de la confiance sont des valeurs qui me sont chères.

 

CREPS de POITIERS - Château de Boivre 86580 Vouneuil sous Biard - Directeur de publication : Patrice BEHAGUE - | Hébergeur : OVH - 2 rue Kellermann 59100 ROUBAIX | Plan du site

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies