Rencontre avec Thibaut FAUCONNET, CTN, Champion de "Short-Track" et ... professeur de sport stagiaire !

Thibaut, peux-tu nous

 parler de ton projet sportif actuel ?

« Mon projet sportif est difficile à définir, car je suis plutôt en fin de carrière. Arrivé à 30 ans, la retraite sportive se rapproche et depuis les Jeux Olympiques de Sotchi en 2014, je prépare ma reconversion. J’ai donc passé et obtenu le professorat de sports en novembre 2015. J’ai dû mettre entre parenthèses mon entraînement pour préparer ce concours. J’ai repris la compétition en janvier 2016, avec un sentiment de renouveau et un regain de motivation. J’ai commencé ma discipline à l’âge de 8 ans et il arrive un moment où le sportif est lassé des entraînements à répétition, de son quotidien… surtout lorsqu’il arrive en bout de course. La pause « formation » et le fait de pouvoir me projeter dans l’après carrière m’a permis de me ressourcer et de redécouvrir ma discipline, ce pourquoi j’aimais ce que je faisais ! »

Comment arrives-tu à articuler ton triple projet : haut niveau, formation professionnelle et ton rôle au sein de la Fédération ?

« C’est en train de se construire petit à petit, en partenariat avec tous mes collaborateurs et en premier lieu avec ma fédération et mon « DTN ». Depuis fin février, nous sommes en fin de saison ce qui me permet aussi de dégager plus de temps pour ma formation.. L’élément déterminant de cette réussite réside dans l’organisation du sport français. J’entends par là l’organisation et les relations entre les différents CREPS. En effet, je pratique au centre national d’entraînement en altitude (CNEA) de Font Romeu, (établissement m’a beaucoup aidé et où j’ai pu rencontrer des personnes qui m’ont permis d’arriver au plus haut niveau), j’ai naturellement des relations avec le CREPS de Montpellier qui m’a permis de passer mon professorat de sports et aujourd’hui avec le CREPS de Poitiers qui organise mon année de stage. . A ces trois établissments, il convient d’ajouterle CREPS de Dijon, qui m’a permis de démarrer ma pratique sportive et m’a fait découvrir les entraînements de haut niveau ».

Lors de tes sessions de formation, le CREPS de Poitiers met ta disposition des équipements et un environnement propice à ce que tu recherches ?

« Oui tout à fait, on a accès à l’ensemble des installations en réservant à l’avance, pour bien évidemment respecter le planning des autres sportifs présents ici. Mais j’avoue que lorsque je suis ici, j’aime beaucoup courir en extérieur, car je pratique un sport d’intérieur donc lors des semaines de stage, j’ai envie de tout sauf d’aller en salle de musculation, sous les barres. J’en profite donc pour prendre les baskets et aller découvrir les alentours ! Je me suis même perdu dans les bois hier (sourires ndlr) ».

Quelles sont les échéances sportives pour toi ?

« C’est très simple : 18 mois ! A partir de la reprise des compétitions début mai, il me restera 18 mois jusqu’aux Jeux Olympiques qui auront lieu en février 2018. Avec ma deuxième jeunesse etmon envie retrouvée de gagner, mon entraînement sera centré sur cet objectif. Reprise de l’exercice de haut niveau, perte de masse grasse (sourires ndlr), pour être prêt dès le mois d’octobre 2017 et amener ma préparation au top pour 2018 ».

Un petit mot pour conclure sur ton nouveau rôle de conseiller technique national ?

« Je suis en effet nommé « CTN » depuis le mois de décembre. Mes missions sont actuellement allégées car je suis encore dans une pratique sportive de haut niveau, mais mes principales missions seront axées sur les formations fédérales, sur ma capacité à amener des contenus spécifiques dans ma discipline. Je souhaite également moderniser les méthodes de travail en apportant mes connaissances sur la discipline. Mon objectif à terme n’est pas de rester sur le volet « formation » mais de retourner vers le haut niveau. Cela ne veut pas forcément dire devenir entraîneur, mais j’aimerais vraiment m’intégrer dans la coordination du Pôle France ou du Collectif France en général. Je voudrais pouvoir faire bénéficier de mon expérience aux futurs champions ! ».

 

 

CREPS de POITIERS - Château de Boivre 86580 Vouneuil sous Biard - Directeur de publication : Patrice BEHAGUE - | Hébergeur : OVH - 2 rue Kellermann 59100 ROUBAIX | Plan du site

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies